Tests de jeux - Test : Leo & Leah A love Story


Bon alors avant de démarrer ce test, je me suis dit : de deux choses l’une.


À force de regarder les vidéos et les screens alléchants, je me suis mis en tête que j’allais être conquis par ce jeu, à la fois simple, dans l’univers graphique de Secret Of Mana et me rappeler ma tendre jeunesse lointaine !


Alors soit je vais être déçu, et maudirais le making sur trouzemille décennies, soit je vais être conquis et m’endormir paisiblement au pays de Léo & Leah !


Pour le savoir il n’y a qu’une chose à faire !! En avant Guingamp !



Réalisé sous RM2K3, le jeu de Stangeluv à tout pour être un jeu qui marquera les mémoires. Le mapping est plus que correct, avec des tiles provenant en majeure partie de Secret Of Mana sur NES. Et les nostalgiques de cette console parviendront à redécouvrir l’univers des petits gars de Square. L’ensemble visuel est très cohérent, et est assez bien servi par des bruitages parfaitement maîtrisés.


L’écran titre est quelque peu décevant, le power mode nous a habitué a bien mieux depuis quelques années et force est de dire que l’on reste sur notre faim !



D’un point de vue mise en scène, on tombe sur une intro réalisée sans texte mais compréhensible, même si parfois, bruitage un peu trop fort. Un ajustement du volume serait préférable, et probablement une utilisation plus massive de l’espace sonore (alterner la balance a gauche et à droite selon les moments permets souvent une immersion plus complète comme expliqué ici).




Très vite, une originalité saute aux yeux. L’idée d’impliquer le joueur est assez intéressante et permet de s’identifier à l’aventure rapidement. Concept trop peu vu dans les jeux amateurs. C’est une méthode originale de surprendre le joueur en faisant s’adresser un PNG directement à celui qui tient le clavier. En plus c’est Darwin qui nous demande notre nom alors bon !


En ce qui concerne le CMS, c’est du très bon travail. L’ensemble est fluide et facile de compréhension. La petite transition en entré/sortie de combat est un plus non négligeable qui montre que l’auteur a soigné son travail. Les combats impliquent les personnages entre eux, et chaque action peut influencer sur l’ensemble de l’équipe. La difficulté est bien gérée et ne bloque pas la progression du jeu.



Il serait incomplet aussi de faire ce test sans parler des différentes phases possible dans le jeu. En effet, Leo & Leah vous proposera des phases d’infiltration, de nage, de courses, de propulsion contre certains objets, de leurres en combats afin de tromper vos ennemis, des phases de vol en tant qu’abeille, ainsi qu’un masque repulseur d’ennemis. Bref un gros ensemble bien complet permettant de diversifier les phases de jeu.



Pour ce qui est de l’écriture, on se dit au départ que c’est simplissime, deux lionceaux batifolent dans la nature, l’un d’eux est capturé, et l’autre part à sa recherche. Comme nous avons déjà eu l’occasion de le préciser en ces lieux, parfois, le plus simple des scénarios est le meilleur. Mais la ou L&L prend une toute autre dimension, c’est lorsque l’on s’intéresse aux personnages que nous allons rencontrer durant notre voyage ! Des premiers gnomes prétentieux (et un peu homos) Knick & Knack, à la folle dingue du fusil nommée Brandy et son fidèle acolyte Whiskey, en passant par des panneaux directionnels syndiqués, et une confédération de chats noirs cherchant à changer le regards des gens sur eux, c’est un véritable monde de dingues que nous sommes amenés à parcourir. L’ensemble est totalement compréhensible, même si votre niveau d’anglais n’est pas excellent, la dynamique du jeu faisant le reste.




C’est donc une belle réussite que nous propose Stangeluv avec son jeu. On y prend un plaisir immense, quelque peu gâché par la bande-son pas si immersive que ça. En effet, c’est une affaire de goûts, mais il aurait été plus sage certainement de s’en tenir à une bande-son totalement musicale que d’insérer certaines chansons avec des voix, nous sortant quelque peu de l’univers.


Mais ce jeu est un réel bonheur, une bouffée d’air frais, emplis de simplicité et de bonnes ondes, vous faisant sortir de cette aventure, avec une pêche formidable !!


Juste un mot : Bravo !

  • Auteur : Stangeluv
  • Plateforme : Rpg Maker 2003
  • Etat : Jeu terminé
  • Type : Rpg original
  • Lien : Par ici

Vos réactions :

Kirk le 7 mai 2011 à 02:16 - 451 messages

Très bon test ! Je vais surement l’essayé dès que j’ai un moment de libre !


Les screens donnent vraiment envis d’y jouer ! ^^